Accueil // Environnement // La Renouée du Japon : une espèce invasive

La Renouée du Japon : une espèce invasive

La biodiversité est actuellement au cœur de tous les débats. Elle représente un enjeu majeur en matière de développement durable et plus globalement pour l’avenir de l’humanité. L’introduction d’espèces végétales invasives est désormais considérée comme une des causes d’appauvrissement de la biodiversité, juste après la destruction des habitats.

Qu’est qu’une plante invasive ?

Une « Espèce Invasive » ou « Espèce Exotique Envahissante » (EEE) est une espèce animale ou végétale introduite par l’homme, intentionnellement ou non, sur un territoire où elle n’existait pas avant, entraînant des conséquences négatives sur le plan écologique, économique ou sanitaire. La renouée du Japon est l’une de ces plantes invasives et requiert une attention particulière sur notre bras de Marne pour contenir son développement.

Originaire d’Asie où elle est cultivée pour ses propriétés médicinales, la renouée du Japon a été introduite en France en 1939. Depuis, elle ne cesse de se propager et est désormais présente sur l’ensemble de l‘Hexagone. C’est une plante terrestre qui affectionne les milieux frais et souvent la proximité immédiate de l’eau. Elle se multiplie et se disperse très efficacement grâce au bouturage et à ses rhizomes.

N’ayant en Europe aucun prédateur ou compétiteur capable de réguler sa propagation, la renouée du Japon pousse en colonies dont la densité conduit à des peuplements mono-spécifiques.

Ses atouts pour la compétition avec les autres espèces sont :

  • Développement rapide dès le début du printemps grâce aux réserves exceptionnelles de ses rhizomes,
  • Densité de feuillage occultant la lumière du soleil pour les autres espèces,
  • Émission de toxines dans le sol,
  • Système de multiplication végétatif ultra-performant.

Malgré ses qualités mellifères fort appréciées des abeilles, cette plante constitue une menace pour la diversité des espèces mellifères locales. L’hiver, lorsque la partie aérienne de la plante sèche, elle est emportée par les crues, provoquant des embâcles et favorisant l’érosion des berges ainsi mises à nues.

RenoueeJaponComment réduire sa prolifération ?

Parce que son éradication est extrêmement difficile, voici quelques conseils à suivre :

  • Évitez de la cultiver,
  • Évitez de la tondre, car les résidus de tonte favoriseront sa dispersion,
  • Si elle est déjà présente dans votre jardin, éliminez-la le plus tôt possible. Arrachez les jeunes pousses à la main en tirant doucement sur la plantule ou en la déterrant. Si la tige n’atteint pas 1 m, creusez de larges et profondes fosses de 2 m autour de la plante pour prélever les tiges et rhizomes. Sinon affaiblissez-la par fauchage et arrachage plusieurs fois par été (environ deux à trois coupes, de juin à août) durant quelques années. Placez vos résidus dans des sacs à ordures.