Accueil // Environnement // Ecologie // Nettoyage du bras du Chapitre : une 1ère expérience

Nettoyage du bras du Chapitre : une 1ère expérience

Le nettoyage du Bras du Chapitre réunit 2 fois par an des bénévoles venus des îles, du chemin du Bras du Chapitre, mais également de Créteil Village ou des amoureux des environs. Voici le témoignage d’un habitant participant pour la 1ère fois à l’opération.

J’arrive à neuf heures du matin. Il y a peu de monde au rendez-vous. Ce nettoyage est, paraît-il, moins fréquenté que le précédent. J’ai pourtant un premier étonnement : des personnes n’habitant pas le voisinage se propose de participer.

Ce matin, les conditions climatiques sont avec nous. Munis de gants et d’un sac poubelle, nous débutons, avec ma fille de 3 ans, la collecte des déchets sur les berges du Bras du Chapitre. Elle y met tout son cœur.

Les reliquats du passage de l’homme se répandent le long de la berge. J’éprouve un sentiment ambivalent entre dégoût et plaisir de remplir mon sac avec un maximum de détritus. Au bout d’une heure, nous avons rempli un premier sac que l’on dépose dans la benne prévue à cet effet. On repart à l’ouvrage en souhaitant malicieusement en remplir un second tout aussi rapidement.

Progressivement, quelques embarcations se manifestent pour un nettoyage côté rivière ; on peut même observer une pêche insolite par des hommes munis de grappins au bout d’une chaîne afin de récolter, à l’aveugle quelques ordures sous Une fois les déchets d’origine humaine ramassés, je décide modestement de participer à l’arrachage de l’importune renouée du Japon, plante dont je découvre l’existence (ndlr voir gazette n°33). Après 3 heures d’effort, la matinée s’achève, rassérénée, sur un casse-croûte bien sympathique avec l’ensemble des participants

En dehors de son utilité évidente, le nettoyage du Bras du Chapitre ne connaît pas l’ennui, il allie activité physique, une meilleure connaissance de notre environnement et convivialité. Je participerai au prochain.