Accueil // Environnement // Archive by category "Suivi Envasement"

Nettoyage de rentrée du bras du chapitre

Samedi 9 septembre 2017 aura lieu le traditionnel nettoyage de rentrée du bras du chapitre qui vise à préserver ce bras de Marne et son écologie.

L’Association pour la Sauvegarde du Bras du Chapitre et de ses Abords (ASBCA) en partenariat avec le Conseil de Quartier (CQ3 / Bords de marne – val de Brie), la Goujonnette,  les jardins familiaux de la rue de la prairie, les services techniques de la ville et l’USC Canoë Kayak vous donnent rendez-vous à 9h et tout au long de la matinée au square Jullien.

Munis de bottes, de sécateurs, de grappins et en tenue adaptée, venez nous rejoindre pour enlever les algues, les branchages ou les déchets qui séjournent au fond du bras.

Une matinée au service de l’amélioration de notre environnement qui se terminera par un pique-nique dans une ambiance conviviale au Square Jullien.

Les berges, une richesse à protéger

Le rôle de la végétation des berges est essentiel pour l’équilibre du cours d’eau :

  • Protection physique des sols contre l’érosion
  • Régulation de la température de l’eau
  • Filtre naturel pour la pollution qui arrive par ruissellement dans le cours d’eau
  • Participation à l’auto-épuration du cours d’eau par les végétaux qui la constitue
  • Zone de ressource de nourriture, lieu de reproduction, de refuge et de vie pour de nombreuses espèces animales
  • Production de matières organiques qui constitue un humus riche facteur de développement de l’écosystème
  • Régulation du niveau en retenant l’évaporation d’une partie des eaux de pluies
  • Contribution à la diminution des risques d’inondations

Les aménagements sont faits avec des matériaux vivants qui évoluent au fur et à mesure des années. Il est donc indispensable de les entretenir (taille, abattage…) pour éviter un développement anarchique. L’entretien favorise le rajeunissement et l’enracinement de la végétation.rive_Marne

Quels sont les bonnes pratiques des riverains des berges ?

La détérioration d’un cours d’eau est le résultat d’une foule de petites actions qui, considérées séparément, semblent anodines mais qui, collectivement, peuvent avoir un impact considérable. Les bonnes pratiques sont  les actions que chacun des propriétaires riverains peuvent et doivent réaliser afin de contribuer à la préservation  du milieu :

  • Eviter les aménagements artificiels comme le béton, les empierrements,
  • Elaguer les branches qui menacent de tomber dans le lit ou qui gênent l’écoulement des eaux
  • Faire abattre les arbres malades qui, à terme, vont déstabiliser la berge avec des risques d’érosion importants
  • Eliminer les déchets ou bois mort qui s’accrochent aux berges
  • Débroussailler pour favoriser les jeunes plants permettant un renouvellement naturel de la végétation
  • Tailler tous les 5/6 ans les arbres, en particulier les saules
  • Ensemencer des plantes herbacées qui favorisent la protection des sols ainsi que des arbustes qui, de par leur  système racinaire, fixe le sol et stoppe l’érosion
  • Attention aux bambous qui, du fait de leur enracinement superficiel, peuvent déstabiliser les berges et ceci  d’autant plus que ce sont des espèces invasives, c’est-à-dire qu’elles se développent au détriment des autres.

Que dit la réglementation ?

Les berges et le lit des cours d’eau non domaniaux appartiennent aux propriétaires riverains jusqu’au milieu. L’entretien du lit et des berges est de la responsabilité des propriétaires riverains (article L.215-14 du code de  l’environnement).curage_rive

Ceux-ci sont tenus à un curage et à un entretien régulier afin de maintenir l’écoulement  naturel des eaux, d’assurer la bonne tenue des berges et de préserver la faune et la flore ainsi que le bon fonctionnement des écosystèmes aquatiques.

Rappel : Le dépôt de déchets de toute nature : déchets verts, déchets de tonte, gravats,…en bordure de cours d’eau est  strictement interdit

L’envasement du Bras du Chapitre

Envasement_2014Depuis son dernier dragage en 1990, le Bras du Chapitre semble s’envaser. En 2014 la mairie a missionné la SAFEGE, filiale de Suez Environnement, pour faire un état des lieux et le point sur les solutions possibles. Les résultats ont été rendus public en novembre 2014.

Pas de surprise: Le Bras du Chapitre s’envase effectivement. On compte 60 cm de sédiments dans la Guyère et jusqu’à 1 mètre dans le Bras du Chapitre. Ce sédiment est fin et non pollué ce qui rend sa récolte possible sans traitement particulier.

Plusieurs solutions sont à l’étude pour désenvaser notre cours d’eau
1/Les ‘chasses’ consistant à ouvrir le barrage en aval du Bras du Chapitre permettraient d’accentuer fortement le courant dans le Bras et ainsi d’évacuer les sédiments. Problème: le barrage actuel n’est plus aux normes et ne permet pas une telle opération.
2/La suppression du barrage et son remplacement par une passe naturelle augmenterait significativement le courant dans le Bras et permettrait également son désenvasement, mais un tel projet est très coûteux.

Favoriser le courant dans le Bras du Chapitre reste la meilleure façon d’éviter l’envasement. C’est l’une des raisons de la mobilisation de l’association pour le nettoyage du Bras. Les troncs d’arbre, les pneus et les nombreux déchets, retirés chaque année, ralentissent le débit du cours d’eau et favorisent son envasement. Reste la question de la Guyère car aucun des deux scénarios à l’étude ne permettra son désenvasement. Seul un curage permettra une amélioration significative. Une telle opération a été évaluée par SAFEGE à 200 000 euros.

L’ASBCA est mobilisée sur le sujet et vous informera de la suite des opérations. Une réunion d’information devrait également se tenir durant le courant du second trimestre. La date est à préciser et vous sera communiquée via le site de l’association Asbca.fr.

Pour toutes questions sur le sujet, contactez-nous par mail à envasement@asbca.fr.

Barrage

Qualité rivière

Les agences de l’eau ont créé une application de suivi interactif de la qualité des eaux de rivières partout en France. Basée sur les relevés de 5000 stations, elle permet de connaitre la qualité de l’eau près de chez vous.

Ecrans de l'application Qualité Rivière des agences de l'eau

Ecrans de l’application Qualité Rivière des agences de l’eau

L’application permet aussi un accès à :

  • l’historique des années 2009 à 2011,
  • des informations sur la qualité de l’eau et ses déterminants,
  • de tester ses connaissances sur l’eau et sa qualité.

L’application est disponible sur :

Et pour ceux que cela intéresse, vous pouvez visiter le site des agences de l’eau très riche en information de toutes natures sur le sujet à l’adresse : http://www.lesagencesdeleau.fr/